Pourquoi ?

La règlementation évolue, la cartographie informatisée des réseaux passe en 3D ! Tous les gestionnaires de réseaux électriques souterrains doivent désormais avoir une cartographie numérisée avec de nouvelles normes en 3D d’une très grande précision : moins de 50 cm sur les 3 dimensions. Nous avons décidé de lancer une vaste campagne de référencement de tous les réseaux électriques souterrains que nous gérons sur l’ensemble de notre territoire de desserte, pour mettre à jour notre cartographie informatisée.

Quelle valeur ajoutée ?

Depuis de nombreuses années, la CESML poursuit une politique d’investissement importante pour l’enfouissement des réseaux électriques. Toutes tensions confondues, nous avons atteint en 2020 un taux supérieur à 68% de réseaux souterrains. Au delà du respect de la règlementation en vigueur, cette précision de cartographie apportera :

• Une augmentation de la sécurité en permettant une localisation plus précise des ouvrages
électriques enterrés lors de travaux effectués par des tiers, diminuant les risques d’accidents par
accrochage des ouvrages électriques.

• Un impact positif sur l’environnement, les équipements collectifs, par une minimisation des
impacts de travaux devant être effectués notamment sur les voiries.

• Un renforcement de la qualité de distribution électrique par la diminution du risque
d’endommagement des réseaux souterrains lors de travaux par des tiers et donc d’interruption
de la fourniture électrique.

Comment cela se passe-t-il ?

Chaque client reçoit une lettre d’information de la CESML. Des agents de la CESML et d’un bureau d’études que nous mandatons, passent dans chaque rue et éventuellement peuvent demander l’accès jusqu’au coffret électrique pour effectuer un marquage peinture provisoire puis un relevé informatisé.

Et bien sûr, aucune perturbation électrique !
Nous vous remercions de votre compréhension

Retour aux actualités